[ACTUS] Voici le TOP 3 des artistes béninois de la musique urbaine ayant marqué l'année 2020 (suite et fin)


Ecrit par : La Rédaction  |   Lu : 763

Dans un précédent article, nous avons livré la partie 1 du TOP 3 des artistes béninois de la musique urbaine qui ont marqué l'actualité durant toute l'année. Sessimè et Pamchito DJ ont occupé respectivement les deuxième et troisième places du TOP 3. Et comme nous vous le disons si à l'examen, une question sur le Top 3 des artistes ayant marqué 2020 de leurs empreintes s'imposait à nous, nous mettrons sûrement en tête de liste le Fils du Pays NIKANOR. Voici les faits qui justifient notre choix :

 

- Début 2020 l'artiste balance  le clip officiel "Yinkô Tché" devenu un tube

- Projet de visite surprise et shows itinérants aux fans des autres contrées avec des bus Tôkpa Tôkpa pour le déplacement.

- Présentation de sa bien-aimée Frédia au travers d'un direct Facebook

- Enchaînement d'autres directs Facebook avec des sujets croustillants

- Suppression de la page Facebook déjà certifiée par les pirates

- Suppression de certaines vidéos de l'artiste  dont "Manvô Manvô" déjà à plus d'un million de vues sur Youtube

- Création d'une nouvelle page Facebook et d'une nouvelle chaîne Youtube

 - Reprise de ses anciens morceaux en version vidéo pour occuper le temps mort dû au covid-19

- Collaboration avec SAM-T sur le titre "Merci"

- Grosse polémique autour d'une vidéo de deux tourtereaux au bord de l'eau incriminant Nikanor déjà fiancé d'être en relation avec sa collègue Sessimè.

- Vente de la Collaboration titrée "Toi & Moi" de Nikanor & Sessimè pour calmer les tensions

- Avis mitigé du public sur le single: avis favorable dans le camp des supers fans et avis défavorable dans le rang de ceux qui ont traité le single de réchauffé ou de remix de son tube "Manvô Manvô".

- Grosse polémique autour du Zapping de la fan qui a voulu danser avec Nikanor en pleine prestation sur scène avec Sessimè

- Explication via un direct et maladresse de Nikanor qui a traité la presse de "presse à scandale"

- Excuses plates de Nikanor et son équipe jugées insuffisantes

- Dîner de chandelle suivi de danse de Nikanor avec la fan offensée

-  Récompense de deux trophées "Meilleur Single de l'année" avec Yinkô Tché et "Meilleur Artiste Afropop Homme" de l'année décroché par Nikanor aux Titanium Music Awards 2020

- Récompense du "Meilleur Réalisateur Vidéo" décroché par le réalisateur CASS LEE avec le clip vidéo du hit Yinkô Tché.

- Mise en ligne de la grosse vidéo vintage du morceau à polémique "Toi et Moi" feat Sessimè. Très bien appréciée, cette vidéo grimpe à une vitesse de croisière au niveau des stats sur Youtube.

 

Tous ces faits cités plus haut nous confortent à affirmer à haute et intelligible voix que NIKANOR est le TOP 1 des artistes de la musique urbaine ayant marqué d'une empreinte indélébile 2020. Faut noter que les artistes Zeynab, Fanicko, Siano Babassa, Crisba, Manzor, First King, T-Gang et autres ont aussi beaucoup bossé en 2020 avec à leur actif des singles à succès juste les trois qui se retrouvent dans le TOP 3 sont restés au cœur de l'actualité sur toute l'année. Il faut remarquer que NIKANOR a signé en début d'année la meilleure vidéo "Yinkô Tché" et en fin de l'année il est venu positionner la seconde meilleure vidéo de l'année "Toi & Moi". Alors selon vous, le top 2 des meilleures vidéos de la musique urbaine en 2020 serait il composé exclusivement des deux vidéos du Fils du Pays?