[ACTUS] Voici le TOP 3 des artistes béninois de la musique urbaine ayant marqué l'année 2020 (Partie 1)


Ecrit par : La Rédaction  |   Lu : 241

2020 est une année spéciale sur la planète Terre. L'avènement du Covid-19 a paralysé tous les secteurs sans épargner le milieu du showbiz. En dépit des séquelles visibles de cette pandémie, certains artistes de la musique 229 n'ont pas lâché prise et sont resté d'une manière ou d'une autre au cœur de l'actualité durant toute l'année. Si à l'examen, une question sur le Top 3 des artistes ayant marqué 2020 de leurs empreintes s'imposait à nous, nous mettrons sûrement en troisième position le phénoménal Pamchito DJ. Un monsieur inconnu au bataillon qui s'est imposé dans les rues de toutes les grandes villes du Bénin avec une musique peu orthodoxe en termes de lyrics. Tonnez le slogan "Soutchin tchin" auprès des enfants et vous les entendrez dérouler tout le morceau et bien plus encore. Pamchito DJ est incontestablement la grosse révélation de 2020 qui n'a pas eu besoin de radios encore moins de télés  pour se faire un nom.

 

La deuxième place de notre top 3 sera sans nul doute occupée par la Fana Fana Lady Sessimè qui a une année assez tourmentée. Elle a bien amorcé 2020 avec son single "Guigo" qui est très accueilli. En février la protégée de Sony Music enchaîne avec "Accro" un morceau d'amour pour célébrer la saint valentin mais cela n'a pas émoussé fort fort. L'avènement du Covid-19 a rangé beaucoup d'artistes. Sessimè très présente sur la toile a publié une photo d'elle en bikini et se voit lyncher par les moralistes qui estiment qu'elle ne devait pas poser en une tenue si légère. Pour ne pas se laisser marcher dessus, elle a bien nargué ses détracteurs.

 

Après cela, elle a disparu pendant un bon moment et quand elle est revenue sur la toile, c'est pour sensibiliser les internautes sur les gestes barrières à prendre très au sérieux car elle a chopé le mal et est guérie après des traitements. Certains n'ont pas cru et sont allés jusqu'à l'accuser d'avoir pris l'argent chez le gouvernement pour venir leur raconter ses bobards. Blessée dans son amour propre, Sessimè sort toutes les preuves attestant qu'elle a été malade. Juste après cette séquence, Sessimè se fait lyncher à nouveau sur la toile pour avoir repris violemment une fan du nom de Dame Fifa qui lui a mal parlé en commentaire. Plus tard, elle saura que c'est une dame d'un certain âge fan de sa musique, elle va se faire petite et se déplacer pour présenter ses excuses à la concernée. Son single "Diyô" en feat avec la Diva nigériane Omawumi va prendre une place importante dans l'actualité même si le clip vidéo bien qu'intéressant ne fait pas une percée figurante.

 

La suite est une série d'événements : la vidéo d'amourette au bord de l'eau avec Nikanor qui est tombée sur la toile et les internautes qui l'ont traité de briseuse de foyer, la sortie du single "Toi & Moi" traité de morceau réchauffé bien que ce soit très bien concocté, Nikanor qui zappe une fan pour elle sur scène au bord de la piscine et le clip officiel de cette collaboration lancé il y'a quelques jours ont permis à la Fana Fana Lady d'être au cœur de l'actualité durant ces derniers mois. En se basant sur tous ces points évoqués, nous sommes à même de dire que Sessimè est le TOP 2 des artistes de la musique urbaine béninoise ayant marqué l'année 2020. En attendant la partie 2, qui est selon vous l'artiste qui peut retrouver son nom dans le TOP 1 ???