[ACTU] Musiques urbaines béninoises, des origines à la nouvelle ère


Ecrit par : La Rédaction  |   Lu : 176

On ne peut pas parler de la musique urbaine au Bénin sans rendre hommage à ces artistes qui ont tant donné pour notre showbiz, Sakpata Boys, Ardiess, Diamant Noir, CCC, ces rappeurs ont fait un grand boulot dans l’arène musicale béninoise. Aujourd’hui, nous en sommes fiers et profitons tous, que ça soit la nouvelle vague et même ceux qui ont donné naissance à cette ère dont nous jouissons jusqu'à présent.

 

Nous, artisans, et consommateurs de la musique et surtout celle béninoise, et tous ceux qui interviennent dans ce bizness aujourd'hui sommes fières de ces légendes...

 

En effet, reconnaissons aussi la place du duo Diamant Noir (Amir El présidente et Anouar) le groupe qui a encore su moderniser le rap à un autre niveau, ils ont pu changer la musique et rester au top pendant des années...

 

Ils ont su donner l'envie aux rappeurs de basse catégorie que nous appelons aujourd'hui artistes confirmés de s’affirmer sur le plan musical avec des textes concrets et une syntaxe mieux appréciable, avec un champ lexical de langue pour mieux lancer leurs carrières, et aussi pour le plaisir des mélomanes du rap de la musique urbaine...

 

Ils ont beaucoup mis la main à la pâte, faire pour aider et préparer une relève, pour un meilleur demain. Hélas, aujourd’hui, que nous constatons le contraire.  

 

Qu’est-ce que nos artistes confirmés font pour préparer la révèle ? Question pour un champion! 

 

Amir a fait confiance à Crisba, Blaaz a donné la chance à Fanicko, Level_l'oseille, même si pour lui-même ne prend pas encore assez, est en train de donner une chance à Sam King et les autres, qu'est-ce qu'ils font pour assurer leur relève ? Quand ils seront plus au top, comment ils pourront faire parler d'eux même ? Ou même quand ils ne seront plus là ? Des questions pertinentes qui ne sont pas encore prêtes à trouver des réponses dans l’ère de notre showbiz.

 

Il faut noter, les meilleurs rappeurs de l'Afrique de l'Ouest se retrouvent au Bénin...

 

D’après un internaute sur Facebook, « Le duo Diamant pour moi reste le meilleur et le groupe qui a le plus écrit de hits que n'importe quel autre groupe dans notre showbiz, et l'album faux frère vrai jumeau reste le Number One, ce sont des gars qui ne font jamais les choses à moitié et ils font le rap avec cœur, le deuxième groupe dans l'arène musical selon moi reste le groupe #CCC (Cotonou City Crew) et depuis lors aucun duo ni nous as encore fait frémir jusqu’à présent, triste, mais c’est le showbiz béninois… »

 

Même si certaines générations n’ont pas encore pris la peine de consulter leurs œuvres, il y en a en qui pour eux ou certes les ainés, ces artistes demeurent à jamais l’icône incontestée du rap béninois parce que c'est la passion et l'amour pour le showbiz.

 

Maintenant qu'est-ce que le gouvernement prévoit faire pour ces légendes de la musique urbaine, ou comment faut-il orienter le rap beninois pour une nouvelle ascension ? Car la Côte d'Ivoire ou le Nigeria n’est plus à notre cheville.