[ACTUS] Les dix légendes vivantes du hip hop béninois (Première Partie)


Ecrit par : Juda Sion L.  |   Lu : 657

Avant d'amorcer la lecture de cet article qui paraît long mais très passionnant, veuillez vous offrir du popcorn au lait et laissez nous vous conduire dans les méandres du hip hop béninois afin de vous présenter les dix légendes vivantes du milieu encore en exercice et qui sortent régulièrement ou de façon sporadique des morceaux pour les férus de la chose.

 

Faut-il le souligner, le hip hop béninois a pris son envol dans les années 90 avec des précurseurs comme le mythique crew Sakpata Boys qui n'a malheureusement pas fait long feu dans le milieu culturel. Cette percée visible de Sakpata Boys et d'autres précurseurs comme Ishaq, Éric Harlem, Jonquet Zoo, Tatu Clan, Gérard Ayi, Polo Orisha... dès l'ébauche a forcément donné l'envie à plusieurs autres Mc’s de porter le mouvement très loin pour raviver la flamme du hip hop béninois et l'inscrire en lettres d'or dans les annales du hip hop africain et international. Pour y arriver, certains ont évolué en carrière solo, d'autres ont préféré se mettre en groupe pour mieux se faire entendre. Dans le lot, plusieurs ont connu la gloire et le succès sur le plan continental et à l'international. Nous avons fouiné partout pour vous sortir un méli-mélo de top 10 des légendes vivantes du hip hop béninois. Aucun ordre n'est établi ici si ce n'est celui de l'alphabet français et donc en tant que lecteur, vous pouvez faire les tractations et nous proposer votre Top 10.

 

Blaaz: Hitmaker né, ce monsieur n'a plus rien à prouver au 229. "Aller-Retour", " Bouddha Love", "Alerte Rouge", "Ayé"… et tous ses autres tubes qu'on ne peut finir de citer, son parcours fort élogieux, le mythe artistique dont il fait montre quand il est sur scène, tout témoignent que BLAAZ est incontestablement une légende vivante au Bénin et même dans la sous-région. Le seul autour de qui il y'avait beaucoup de bruit à chaque sortie, c'est bien Mister Blaaz. Le succès et la carrière du leader du Groupe ALURE devraient être enseignés si le rap était une faculté universitaire.

 

Diamant Noir - CCC: L'aventure a commencé à deux entre Amir et Anouar au sein de Diamant Noir pour s'élargir à plusieurs autres Mc’s dont B-Syd, Nasty Nesta et D.A.C qui sont restés pour former le CCC, ce crew qui a tout raflé, qui a fait le plein de toutes les salles de spectacle de Cotonou à l'époque. Cyanogène, Blaaz, ADN… quel crack le CCC n'a pas déniché en son temps pour former la dream team? Aujourd'hui encore B-Syd, Amir El Présidenté et Nasty Nesta font encore du chemin avec des sorties musicales de taille. Le Diamant Noir-CCC est une légende vivante qui détient toujours des records imbattables dans cette jungle.

 

DIBI DOBO: Le leader du SOYIMAVO MUSIC s'est frayé un chemin il y'a une douzaine d'années en arrière et depuis il tient le bon bout en dépit des hauts et des bas. "Ezo", " Mahu", "Wini Wini", " 2400" sont autant de tubes que l'homme a alignés. Le seul à s'offrir un feat avec le regretté Arafat DJ au 229 c'est bien le Hakpo Léger. J'estime que ce n'est pas du tout un hasard quand vous êtes le seul à décrocher des collaborations musicales avec des sommités musicales comme Angélique Kidjo et l'homme-orchestre Sagbohan Danialou. Le travail de longue haleine a permis à la légende vivante Dibi Dobo d'être un artiste international qui continue de montrer sa puissance tout en épaulant les plus jeunes.

 

Foo Logozo (Ardiess Posse): Figure emblématique du hip hop béninois, le Ardiess Posse s'est démarqué très tôt avec des séries de hits, des tournées nationales et internationales, des distinctions remarquables, la tenue du festival HKH durant 15 ans... bref tout ce que ces éléments touchaient se transformaient en diamant. Foo Logozo est demeuré un personnage atypique de cette team de rêve et même après la rupture, le rappeur Fon est demeuré solide tel le roc de sion avec des sorties musicales en solo. Ayant déjà tout vu, Foo Logozo est demeuré une source intarissable de sagesse et joie de vivre auprès de laquelle les jeunes aguerris vont s'abreuver. Foo Logozo avec tout le Ardiess Poss représente une légende vivante aux yeux des férus du hip hop béninois.

 

Jay Killah: Initiateur de l'afropop, ce grand homme a tout donné pour le bled en ce qui concerne le rap. Quand ça écoute "Parfum de rébellion" ou "Nerf de la guerre" quelque part, forcément ça pense à lui. Un rappeur qui accouche le verbe tout cru et ne démord pas quand il s'agit de défendre les intérêts du bas peuple. Son dernier opus "L'aventure ambiguë" lancé il y'a quelques mois témoigne de la maturité et combiné à son parcours atypique dans le milieu, on est en droit de vous dire que Jay Killah l'homme fort de Dalhaï-K est une légende vivante qui mérite tous les honneurs dû à son rang.

 

Là nous sommes à mi-parcours de la présentation des légendes vivantes du rap benco et vous êtes sûrement pressés de connaître les cinq autres qui vont s'ajouter à la liste pour la boucler. Nous allons vous demander de vous patienter pour avoir le "Part 2" d'ici là. A très vite donc pour la suite mais en attendant vous pouvez essayer de deviner la suite de la liste des autres légendes vivantes en tenant compte de l'ordre alphabétique.