[ACTUS] Le Slameur béninois Djamile Mama Gao participe à sa première tournée internationale


Ecrit par : La Rédaction  |   Lu : 247

C’est à travers les réseaux sociaux que le Slameur Djamile Mama Gao a annoncé sa participation à la tournée " Des Ponts " prévue en Belgique. Il s’y produit notamment sur six ou huit dates, aux côtés de trois autres Slameurs et slameuses qui comptent parmi les meilleurs de la francophonie. 

 

LA TEMPÊTE APRÈS LE CALME!

 

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’après la sortie de son premier album en 2019, le Slameur béninois Djamile Mama Gao n’a pas été aussi actif qu’on aurait pu s’y attendre. Il semblerait que les obligations paternelles qui sont devenues les siennes (c’est l’artiste même qui en a fait l’annonce) auront eu raison de sa promotion et de sa mise en avant.

 

Cependant, il faut croire que son concert baptisé « AFROSLAM SHOW » réalisé en décembre 2019 à Africa Sound City a été le fer de relance pour L’artiste. Car depuis, des nouvelles favorables à sa carrière s’enchaînent.

 

L’une d’entre elle : c’est sa tournée en Belgique aux côtés de la Slameuse Belge Joy, du Slameur Gabonais Larry Essouma et de la Slameuse Ivoirienne Amee. 

 

En effet, Djamile Mama Gao appartient à une aventure qui a été entamée depuis le 12 Février 2020 et qui va s’achever le 02 Mars 2020. 

 

Durant cette tournée, l’artiste participe à des Open Mic, ateliers d’écriture, festivals, et concerts live. 

 

Un tout qui montre la nouvelle dimension qu’il prévoit donner à la suite de son parcours. Occasion donc de mettre en avant les titres de son album « Na Yi Noukon » qui reste à défendre et qui justement se veut intemporel.

 

DERRIÈRE UNE TOURNÉE SE CACHE UNE AUTRE 

 

Jamais un sans deux, dit l’adage populaire. Ce qui s’applique assez bien à l’annonce officielle qu’a faite le Slameur Djamile Mama Gao sur sa page officielle. 

 

En effet, L’artiste a précisé récemment qu’après son aventure à Bruxelles, il enchaînerait avec une autre qui couvre plusieurs pays d’Afrique de L’ouest. Cette autre tournée commencera donc de Cotonou, pour aller à Abidjan, en passant par Lomé et Accra. Celle-ci rentrerait dans le cadre du projet « Air Artistes » auquel le Slameur avait pris part en Mars - Novembre 2018. Aux côtés donc de la danseuse Lucrece Atchadé, du chanteur-percussionniste Sheyi, et des musiciens français Emmanuelle Brunat et Yves Rousseau ; Djamile Mama Gao déclamera ses textes pour faire entendre sa verve, son intensité et sa passion des mots.

 

Comme quoi : cette année est absolument prometteuse pour ce talent singulier et pluriel à la fois.

 

Néanmoins, un mystère demeure : y aura-t-il un nouveau projet musical d’ici là pour appuyer sa présence ? Ou va-t-il donner un autre souffle à son premier album, qui mériterait bien d’être davantage valorisé ?