[ACTU] DALAH'SH HIP-HOP FESTIVAL 2023 : Une semaine de créativité et de réflexions


Ecrit par : Djamile Mama Gao  |   Lu : 558

Du 21 au 26 août, le Dalah'sh Hip-Hop Festival 2023 a été bien plus qu'un événement musical. Il a été un carrefour où la créativité a fusionné avec la réflexion, où les générations ont dialogué et où le hip-hop s'est épanoui sous de multiples formes. Ce festival emblématique a uni les artistes et les passionnés dans une célébration vivante du mouvement hip-hop au Bénin.

 

Exploration et Dialogue : Un Festival Multidimensionnel

 

Le festival a débuté le lundi 21 août avec une séance de réflexion sur le rôle des médias existant essentiellement sur les réseaux sociaux dans l'industrie du hip-hop béninois. Les Twins Dossou-Yovo (Twins Corporate)Jaurès Kévin ADJINDA (My Addictive), Prince Kevin HOUNDALO (Undeground Bouge) et Médard CLOBECHI (Decroubuzz) se sont retrouvés autour du journaliste Ahmed AREKPA. Les participants et les jeunes experts en la matière ont partagé leurs perspectives sur l'utilisation des pages en ligne pour propulser les artistes et construire des connexions authentiques avec le public. Les défis et les opportunités de ce monde numérique ont été explorés, soulignant l'importance de rester fidèle à une ligne éditoriale en accord avec les besoins de rentabilité visé tout en s'adaptant aux besoins changeants de la communauté en ligne.

 

Adaptabilité et créativité : La clé de l'évolution du Hip-Hop béninois

La deuxième journée du festival a abordé les défis de l'industrie musicale en constante évolution. L'orateur Ulrich Chadare venu du Togo a incité les artistes à respecter les fondamentaux en matière de communication tout en embrassant l'innovation. Les participants ont été amenés à repenser leurs stratégies et à saisir les opportunités dans un environnement en constante mutation. Ulrich Chadare s'est accentué sur la nécessité de penser sa rentabilité en dehors du seul spectre du buzz, du succès mainstream, pour développer des approches liées au réseautage et à la particularité de son profil d'artiste.

 

En parallèle, l'atelier de beat-making avec Yanic Tchaou (Nick) a plongé les participants dans le processus créatif derrière la composition, production musicale, mettant l'accent sur l'importance de la théorie musicale et de l'exploration pour enrichir leur art. Il en a profité pour montrer comment il procède tout en créant de manière interactive et pédagogique avec les participants un instrumental inédit pour cet atelier.

 

Créativité multiforme : Fusion de l'art visuel et musical

 

La troisième journée a été marquée par des ateliers pratiques sur la création visuelle et la production matérielle. L'atelier sur la réalisation de clips vidéo avec Emma Lassaigne a exploré le processus de création visuelle, de la conception à la mise en scène, soulignant l'importance de la cohérence visuelle avec le message artistique. En parallèle, Stefano Mitopke a dirigé un atelier d'impression sur t-shirt, démontrant la synergie entre le design graphique et la production matérielle.

 

Dialogue intergénérationnel et exploration futuriste

 

La quatrième journée a été marquée par un échange touchant entre les artistes de l'ancienne génération du rap béninois. Les pionniers Sergent MarkusFoo LogozoIshaq ont partagé leurs parcours et leurs perspectives, mettant en évidence l'évolution du hip-hop à travers les décennies, les époques. Des leçons tirées ont été envisagées des pistes de solution pour consolider le milieu du hip-hop béninois en pleine renaissance.

 

La soirée a été consacrée à l'exploration de l'afrofuturisme et de l'intelligence artificielle, mettant en avant la manière dont ces éléments repoussent les limites créatives. Effectuée en visio-conférence avec la canadienne Melina SEYMOUR, cet atelier a permis d'explorer les nouvelles possibilités qu'offrent l'intelligence artificielle pour construire des oeuvres hip-hop en proposant une nouvelle narration de ce qu'est le continent africain à travers le monde.

 

Célébration et unification : Fusion générationnelle sur scène

 

Les points culminants du festival ont été les soirées du vendredi 25 août et du samedi 26 août. En plus de célébrer les acteurs du milieu qui se sont illustrés cette année, les Awards ont consacré les références et gloires du passé. A cette même occasion, les artistes en résidence durant le festival ont dévoilé leurs reprises des classiques issus des anciennes générations du hip-hop béninois. Cette démarche a permis de réunifier les différentes générations et de créer un pont artistique entre leurs oeuvres. Mais aussi de démontrer la vitalité de la relève hip-hop béninois.

 

En ce qui concerne la dernière soirée, elle a permis aux artistes de plusiurs catégories du hip-hop et de différentes générations de faire fusionner leurs talents à travers la même scène. Les performances vibrantes du canadien JAM KHALIL, des Djs Roto et Seven, des danseurs du Royaume, des rappeurs Amir El Presidente, Nasty Nesta, Duce, Jay Killah, ont permis de célébrer l'unité et la diversité du mouvement.

 

Bilan et avenir du Hip-Hop Béninois

 

Le festival a laissé des constats significatifs pour l'avenir du hip-hop au Bénin. La passion de la jeunesse hip-hop, la nécessité d'inclusion, et l'authenticité artistique ont été mis en lumière. Le festival a tracé la voie vers un avenir où la diversité, l'innovation et la collaboration sont primordiales. La compilation à venir témoignera de l'évolution continue de la scène hip-hop béninoise, montrant comment le Dalah'sh Hip-Hop Festival agit comme un accélérateur de changement et un creuset de créativité.

 

En conclusion...

 

Le Dalah'sh Hip-Hop Festival 2023 a été bien plus qu'une célébration musicale. C'était une semaine d'apprentissage, de dialogue intergénérationnel et de créativité débordante. Le festival a confirmé son rôle en tant que pilier culturel, unificateur et inspirant pour tous les acteurs du hip-hop béninois.


/*h=640; w = '90%'; var html = ''; $("#dialogBox").dialog({ title:"My Addictive", autoOpen: false, closeOnEscape:true, resizable: false, modal: true, draggable: false, width: w, //height:h, buttons: {"Fermer la pub" : function(){$(this).dialog("close"); if(run) eval(run);}} }).html(html).dialog("open"); s=$(document).scrollTop().toString(); $('.ui-dialog').css({top:parseInt(s)+25, 'text-align':'left'}); $('.ui-dialog').find('.ui-dialog-buttonpane').hide(); $('.ui-dialog').find('.ui-widget-header').css({'background-color':'#feca12 !important url()'}); $('.ui-dialog').find('.ui-widget-header').css({'background-image':'none !important'}); $('.ui-dialog').find('.ui-dialog-titlebar').css({'background':'none !important'}); */